Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Un vénitien anonyme

Auteur : Donna Leon

Par un matin d’août, un équarisseur découvre, dans un terrain vague de Mestre, la banlieue industrielle de Venise, le cadavre d’un travesti. On pense d’abord qu’il s’agit d’un des prostitués qui travaillent Via Cappuccina, mais lorsqu’on s’aperçoit que l’homme déguisé en femme n’était autre que le directeur de la Banca di Verona, le commissaire Brunetti comprend qu’il va devoir renoncer à ses vacances familiales dans la fraîcheur du Tyrol. Il n’est pas question d’énerver son supérieur hiérarchique, le procureur Patta, que sa femme vient de quitter pour s’installer à Milan avec le ponte italien du cinéma porno.
Dans une Venise écrasée sous la canicule, le débonnaire Brunetti s’attaque à son enquête la plus délicate, car, derrière l’univers sulfureux de la prostitution masculine, se profile l’ombre de la puissance Lega della Moralita, organisation caritative dirigée par d’éminents Vénitiens.
Donna Leon donne ici la pleine mesure de son talent, conjuguant avec grâce humour et tension dramatique, et révélant la profonde corruption de la cité des Doges.
Donna Leon est née en 1942 dans le New Jersey et vit à Venise depuis plus de quinze ans. Elle y enseigne la littérature dans une base de l’armée américaine. Après Mort à la Fenice et Mort en terre étrangère (Calmann-Lévy, 1997), Un Venitien anonyme est la troisième enquête du commissaire Guido Brunetti.
Traduit de l’anglais par William Olivier Desmond