Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Vero en mai

Auteur : Yvan Pommaux

Illustrateur : Pascale Bouchie

Date de saisie : 10/04/2008

Genre : Jeunesse a partir de 6 ans

Editeur : Ecole des loisirs, Paris, France

Collection : Album de l’Ecole des loisirs

Prix : 21.50 / 141.03 F

ISBN : 978-2-211-09171-8

GENCOD : 9782211091718

Sorti le : 10/04/2008

Acheter Vero en mai chez ces libraires independants en ligne :
L’Alinea (Martigues)Dialogues (Brest)Durance (Nantes)Maison du livre (Rodez)Mollat (Bordeaux)Ombres Blanches (Toulouse)Sauramps (Montpellier)Thuard (Le Mans)

  • Le choix des libraires : Choix de Clo Brion de la librairie VANDROMME a LES VANS, France – 24/04/2008

Un bel album pour decouvrir mai 68 de maniere originale : a travers le regard d’une fillette de 9 ans. Une couverture gaie, la danse de Vero sur les paves, les bras ouverts sur un mur de savoureux graffitis.
Au fil des pages, l’Histoire elargie de ce fameux mois de mai, se raconte dans de petites scenes de vie quotidienne : Vero a la maison, chez pepere et memere, a l’ecole, dans la rue…
Un documentaire sensible et reussi pour tous les jeunes curieux !

  • Les presentations des editeurs : 28/03/2008

Pendant le soulevement de mai 68, des etudiants affronterent les forces de l’ordre dans de violents combats de rue. La police usait de matraques et de bombes lacrymogenes. Les etudiants m’utilisaient, moi, le pave, comme arme de jet.
Je devins l’embleme de ces jours de colere, qui furent aussi des jours de fete. Les murs se couvraient de phrases joyeuses, de dessins inspires et droles. Je fus souvent represente et partout on lisait mon nom dans une formule restee celebre : Sous les paves, la plage, peinte en rouge, en noir ; en blanc.
Mon prestige tenait aussi, je crois, de facon plus vague, plus secrete, a l’expression un pave dans la mare.
Mai 68 fut bien un pave de desirs jete dans une mare d’ennui, provoquant un grand plouf ! dont l’onde fremit encore.
Tout a ete dit sur ce mois-la de cette annee-la. Qui n’a pas donne son avis ? Par quels yeux ne l’avons-nous pas vu ? Ceux d’un chat, d’un oiseau ?
Un enfant ! C’est d’un enfant, de son regard que nous avons besoin. Il y avait bien des enfants, dans ce pays en 1968 ?

Sur le bureau de Pascale Bouchie, un pave sert de presse-papiers.
Un souvenir de Mai 68 ? Non, car elle ne decouvre la faculte qu’en 1978. Pour elle, 1968, c’est l’annee d’une rengaine de Sheila :
Tandis que moi qui ne suis rien qu’une petite fille de Francais moyen… Normal, elle a neuf ans.
Aujourd’hui, Pascale ecrit pour la presse et l’edition jeunesse, et collabore avec Yvan Pommaux pour la bande dessinee Theo Toutou.