Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Vous descendez ?

Auteur : Nick Hornby

Traducteur : Nicolas Richard

Date de saisie : 00/00/0000

Genre : Romans et nouvelles – etranger

Editeur : 10-18, Paris, France

Collection : 10-18. Domaine etranger, n 3919

Prix : 7.80 / 51.16 F

ISBN : 978-2-264-04391-7

GENCOD : 9782264043917

Acheter Vous descendez ? chez ces libraires independants en ligne :
L’Alinea (Martigues)Dialogues (Brest)Durance (Nantes)Maison du livre (Rodez)Mollat (Bordeaux)Ombres Blanches (Toulouse)Sauramps (Montpellier)Thuard (Le Mans)

  • Les presentations des editeurs : 08/07/2006

La nuit du Nouvel An, a Londres, quatre personnages atypiques, decus par leur existence et bien decides a faire le grand saut, se retrouvent sur le toit d’un immeuble de quatorze etages… Martin, presentateur vedette de la television, dont la carriere et la famille ont ete brisees par un scandale retentissant ; Maureen qui n’en peut plus de s’occuper, seule, d’un fils handicape ; Jess, souffrant d’une grosse peine de coeur, pleine d’amertume (et d’alcool) ; et enfin JJ, jeune Americain dont les reves de devenir rock star ont finalement disparu. Outre le desespoir, ce quatuor improvise a en commun… une petite faim et retrouve peu a peu, autour d’une pizza, le gout de la vie.

De loin, ca pourrait ressembler a un conte sinistre, mais Nick Hornby change tout ce qu’il touche en rire. Le resultat est aussi inattendu qu’hilarant.

Glamour.

Nick Hornby est ne en Grande-Bretagne en 1957. Apres des etudes a Cambridge, il devient professeur tout en travaillant comme journaliste pour The Literary Review, The Daily Telegraph et The Sunday Times. A la fin des annees quatre-vingt, il renonce a l’enseignement pour se consacrer a l’ecriture. Son premier roman, Carton jaune, rencontre immediatement le succes. Devenu depuis un auteur culte outre-Manche, souvent adapte au cinema, chacun de ses titres est un nouveau best-seller – Haute Fidelite, A propos d’un gamin, La bonte : mode d’emploi, 31 Songs, Vous descendez ? – encense par le public et la critique.

  • Les courts extraits de livres : 08/07/2006

JESS.

J’etais a une fete en bas, dans le squat. Une fete merdique, avec un tas de vieux croutons assis par terre, qui buvaient du cidre, fumaient des joints geants et ecoutaient une sorte de reggae eclate bizarre. A minuit, l’un d’eux s’est mis a applaudir, sarcastique, deux autres se sont marres, et voila tout – bonne annee, et merci encore. Vous seriez arrivee a cette soiree la fille la plus heureuse de Londres, a minuit cinq vous auriez quand meme eu envie de vous foutre en l’air. De toute facon, je n’etais pas la fille la plus heureuse de Londres. Loin de la.

J’y suis allee juste parce qu’on m’avait dit a la fac que Chas y serait, sauf qu’il n’etait pas la. J’ai essaye sur son portable pour la millieme fois, mais il l’avait eteint. Quand on s’est separes, au debut, il m’a accusee de le harceler. Le mot est un peu fort, je trouve. Je ne crois pas qu’on puisse dire harceler quand il s’agit juste de coups de fil, de lettres, d’e-mails, et de quelques coups frappes a la porte. Et je ne me suis pointee que deux fois a son boulot. Trois si on compte la fete de Noel, mais je ne la compte pas puisqu’il avait dit qu’il m’y emmenerait. Harceler quelqu’un, c’est le suivre dans les magasins, en vacances et tout ca, non ? Moi, je ne me suis jamais approchee d’un magasin. Et puis, quand on me doit une explication, je n’appelle pas cela du harcelement. Quand on te doit une explication, c’est comme quand on te doit de l’argent, et pas juste un billet de cinq, en plus.