Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Voyages en perse

Auteur : Jean Chardin

Comment peut-on être persan ? Le mieux est encore d’aller voir. C’est ce que fait Jean Chardin, à
la fin du XVIIe siècle, pour y faire le commerce de diamants. Shah Abbas II le nomme son
marchand de pierres précieuses. C’est en tant que représentant de la Compagnie anglaise des
Indes orientales qu’il publie en 1686 la première partie de ses Voyages. Il ne complète cet ouvrage
qu’en 1711 et reçoit les éloges de Montesquieu, Rousseau, Voltaire et Gibbon. En 1811, Louis-
Mathieu Langlès en publie une édition plus complète en dix volumes. Empreints d’un sens aigu de
l’observation et considérés par les spécialistes comme une source historique de première main sur
la culture et la civilisation persanes de l’époque, les Voyages de Chardin gardent encore aujourd’hui
un intérêt considérable.