Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Week-end pas cher Barcelone : pensions cosy, cantines populaires, musees gratuits, balades insolites et boutiques decalees : l’art et la maniere de voyager sans se ruiner

Auteur : Charlotte Pavard

Date de saisie : 13/05/2008

Genre : Guides Tourisme, Voyages

Editeur : les Beaux jours, Paris, France

Collection : Week-end pas cher

Prix : 7.00 / 45.92 F

ISBN : 978-2-35179-035-9

GENCOD : 9782351790359

Sorti le : 13/05/2008

Acheter Week-end pas cher Barcelone : pensions cosy, cantines populaires, musees gratuits, balades insolites et boutiques decalees : l’art et la maniere de voyager sans se ruiner chez ces libraires independants en ligne :
L’Alinea (Martigues)Dialogues (Brest)Durance (Nantes)Maison du livre (Rodez)Mollat (Bordeaux)Ombres Blanches (Toulouse)Sauramps (Montpellier)Thuard (Le Mans)

  • Les presentations des editeurs : 15/06/2008

Pourquoi se ruiner ?
A Barcelone, il est possible de :

Dormir dans un ancien monastere, avec vue sur un patio fleuri, pour quelques dizaines d’euros…
Se regaler de poissons grilles ou de savoureux tapas dans une minuscule cantine de quartier…
Pique-niquer sur la pelouse du Parc de la Ciutadella, le soir a la fraiche…
Decouvrir la ville, ses quartiers et ses monuments, pour le prix d’un ticket de bus…
Visiter gratuitement des expos de dimension internationale…
Degoter des fringues vintage dans la petite Carrer Riera Baixa, au coeur d’El Raval…

Il existe mille facons de profiter de la Ville des Prodiges…
La preuve en 300 adresses authentiques et vraiment economiques !

  • Les courts extraits de livres : 15/06/2008

Introduction :

Barcelone-“BCN” pour les intimes-, bordee de plages sur plusieurs kilometres, tient toutes ses promesses de cite mediterraneenne. C’est aussi une ville d’une grande richesse artistique : l’art roman s’y expose en majeste ; Miro et Picasso, deux genies de l’art moderne, y ont leur musee ; Gaudi y a signe des chefs-d’oeuvre modernistes. Barcelone, c’est enfin une ville pleine d’energie tournee vers l’avenir. Le jour, ce dynamisme est palpable dans toutes les rues d’El Raval, au CCCB et au MACBA, et dans les ruelles du quartier gothique. La nuit, les bars sont bondes, les boites aussi, et l’on reste dehors jusqu’a des heures indues. On sait y vivre, manger et… buller !
Pas etonnant que “la plus septentrionale de villes du Sud et la plus meridionale des villes du Nord”, selon Manuel Vazquez Montalban, soit tres frequentee par les touristes. Pas etonnant non plus que les prix y aient beaucoup augmente depuis sa renovation a l’occasion des Jeux olympiques de 1992 et le passage a l’euro…
Pourtant, il reste possible de s’y regaler pour trois fois rien, de visiter de belles expos gratuitement, de loger dans des hostals immacules sans se ruiner et, surtout, de decouvrir, hors des sentiers battus, le veritable visage de la “ville des mirages”, comme on la surnomme parfois.
Bon week-end !

Barcelone, c’est :
> 1,6 million d’habitants
> la deuxieme ville d’Espagne apres Madrid
> la capitale de la Communaute Autonome de Catalogne
> un port tres actif, l’un des plus importants d’Espagne
> un climat mediterraneen, particulierement agreable au printemps et en automne
> deux langues officielles : le castillan et le catalan.