Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Wesh maîtresse

Auteur : Chloé Delcourt

” – Chut, taisez-vous ! se met à scander Karim remarquant que je souhaite le silence.
– Wesh, la Maîtresse, elle attend ! rajoute Farid. Je regarde mes élèves pensivement. Que pourrais-je bien attendre ? Qu’ils soient réceptifs à mon apprentissage? Qu’ils n’aient comme unique souci que de bien apprendre à l’école ? Que leurs parents assument leur rôle ? Que les pouvoirs publics s’investissent réellement dans les quartiers défavorisés ? Que mon unique mission ne soit plus que d’enseigner et non d’assister, d’élever, de soigner, de sécuriser ou encore d’aimer, tout simplement ? Oui, je pourrais attendre…
” Mais la vie, elle, n’attend pas. Les enfants non plus. Le quotidien, dans ces quartiers dits ” défavorisés “, les rattrapera, durement, violemment. Et pour parler de ” défavorisés “, encore faut-il pouvoir comparer, avoir des repères… Alors la Maîtresse est là, et elle ne peut pas attendre. Elle est souvent la seule à pouvoir encore apporter ces repères. Ce qu’elle fait, en y mettant toute son énergie, et tout son coeur.
Chaque jour, à l’école, elle agit, elle vit et aide à vivre, à grandir, à découvrir, à apprendre, à respecter, et à aimer, aussi… Et elle témoigne. Ce faisant, Chloé Delcourt fait exister à nos yeux tous ces gamins… Déclinant son récit au fil de l’année scolaire 2008-2009, l’auteur témoigne de son quotidien avec sa classe de CM2, à Saint-Denis, dans le ” Neuf-trois “, mais aussi de sa passion pour un métier et des valeurs auxquelles elle croit, encore et toujours…
Générosité, persévérance et goût du travail bien fait, qu’elle veut transmettre à ceux qui feront la société de demain, ces enfants qui découvrent le monde, mais doivent aussi l’apprendre, jour après jour.